LES AMIS DU CLOCHER ET DU PATRIMOINE DE CAUX


 
  PREHISTOIRE
 
 
Il est difficile de trouver les origines de la vie humaine à Caux. Les traces préhistoriques sont rares.
 
      Le Menhir de Peyreficade et son dolmen voisin indique la présence de l'homme Agriculteur et Berger , il y a 5000 ans.
  En quelques lignes, voici un bref résumé sur la préhistoire touchant au plus près notre commune.
 
Les premiers hominidés semblent présents dans notre région dès 1,57 millions d’années ainsi que tend à le prouver l’analyse d’outils lithiques découverts à Lézignan-la-Cèbe, sous la coulée de lave générée par le volcan des Baumes.
 
Au paléolithique, la basse vallée de l’Hérault est occupée par des chasseurs nomades vivant en campements à proximité des points d’eau et plus rarement  dans  les  grottes  des  avants–monts.  

 
Au  paléolithique  moyen (-152000 / -35000 ans) l’abri Rothschild sur la commune de Cabrières, est connu pour avoir livré un outillage caractéristique de la civilisation moustérienne à l’époque de l’homme de Néanderthal. Cette civilisation est attestée par des découvertes éparses sur les communes de Neffiès, Cers, Castelnau-de-Guers, Marseillan et Plaissan.         
 
                                                     
Durant le néolithique (-6500 à -2500 ans), on peut parler d’un véritable peuplement de la moyenne vallée de l’Hérault, comme en témoignent les découvertes faites à Gabian, Le Pouget et Portiragnes. L’homme se livre désormais aussi à la production de nourriture. La domestication et l’agriculture entraînent l’apparition d’un outillage approprié à ces nouvelles tâches. Proches de notre commune, les sites de Roquemengarde (Saint-Pons-de-Mauchiens), Fontarèche (Caux) et Pioch Arras (Neffiès) révèlent des sépultures collectives en grottes, et l’on trouve des mégalithes à Caux (menhir de Peyreficade) et à Fontès (dolmen).

A partir de -3500 ans, plusieurs groupes culturels se partageront le territoire méditerranéen. Le mode de vie se transforme peu à peu et l’ensemble du territoire est alors occupé.

La présence des mines de cuivres à Cabrières et la proximité du fleuve Hérault, favorisera les premiers échanges commerciaux avec les Etrusques et les Grecs dès la fin du VIème siècle avant J.-C.
 
livre neffies guilhem  Source : Guilhem Beugnon. Christiane Cassou. Neffiès toute une histoire : des origines au début de l’ère moderne. Société Archéologique Scientifique et Littéraire de Béziers, 2011.
________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
 
menhir de Peyreficade
Découverte de surface                                  
 
La pierre plantée que l'on voit actuellement près de la limite Nord de la Commune de Caux a la forme d'un prisme de (1,5 m de hauteur et 0,85 m de largeur) Le menhir de Peyreficade a été replanté en 1969   après qu'un retraité de Neffiès l'ai enlevé avec une pelle mécanique pour décorer son jardin.

La place qu'il a retrouvé fait partie d'un cercle de pierres tirées de la même roche de calcaire blanc qui tranche sur le basalte gris sombre du Causse de Caux. Les autres pierres ne dépassent plus de la surface du sol depuis longtemps.

Les hommes qui ont dressé ces pierres les ont cherchées à quelques centaines de mètres de là dans une carrière encore visible au nord du site, au milieu de la végétation. Cette structure circulaire avait été conçue selon une tradition pour avoir des vertus thérapeutiques qui intéressaient les chamanes de l'époque.
 
Le christianisme a détourné à son profit l'aura de ce site apprécié de la population locale, en plaçant une statuette de Saint dans une niche creusée en partie haute du menhir.
Le lieu est ainsi devenu un pèlerinage répertorié à l’Évêché, qualité qui lui a servi dans les faits divers d’enlèvement que nous avons décrits au début, pour faire exiger la restitution du monument.
____________________________________________________________________________________________________________________________________



 
sujet à développer
 
Grottes
Trou des Fées
(Massif des Baumes)
LES AMIS DU CLOCHER ET DU PATRIMOINE
DE CAUX